Vendre ou acheter? Conseils d'une pro de l'immo

Yvette Piron

Vendre ou acheter? Conseils d'une pro de l'immo

Pour mieux acheter - ou mieux vendre - les conseils d'une pro indépendante.

Yvette Piron a un joli sourire et il y a de quoi. En travaillant seule, elle bouclé en un jour et demi la vente d'un appartement à un prix plus élevé que le prix testé par les propriétaires: "15 000 euros de plus, c'est exceptionnel! Ce qui fait surtout plaisir, c'est la satisfaction des vendeurs, qui avaient essayé pendant des mois de vendre eux-mêmes le bien. Et cela prouve qu'en vendant avec l’aide d’un professionnel réactif, un immeuble bien présenté avec une estimation réaliste et dans le prix du marché, les acquéreurs ne négocient pas toujours." Faire une estimation réaliste du bien qu'on veut vendre, c'est un des premiers critères d'une vente rapide. Les biens trop largement surestimés, explique-t-elle, finiront au fil du temps par se vendre... moins cher que s’ils avaient été correctement positionnés dès le départ. "Personnellement, je refuse de présenter une estimation surréaliste pour m’attirer les faveurs d’un propriétaire afin de décrocher un contrat et par la suite opérer des baisses de prix successives. Cela "grille" le bien. En fait, c'est souvent dans les trois premières semaines de la vente, voire les huit premiers jours, qu’on obtient les meilleures offres."

Le désir de travailler sur mesure

La "brique dans le ventre", Yvette Piron l'a depuis toujours. Formée en agences, elle a sauté le pas et s'est installée en indépendante, pour gérer les biens seule, du début à la fin, en prenant le temps de faire de la qualité et, comme elle dit, du "sur-mesure". Ce qui l'oblige à se limiter à un maximum de 4 à 5 transactions en même temps. Elle gère donc tout elle-même, l'estimation, la constitution du dossier complet (les rendez-vous pour le PEB, l'attestation électrique, la visite à l’urbanisme et aux archives pour déjà tout vérifier, demande du dossier obligatoire d’informations urbanistiques, l'attestation du sol, la prise de mesures…), un reportage photo professionnel avec plans, les annonces sur internet, les visites personnalisées et préparées par téléphone, la gestion des offres, la négociation… tout jusqu’à l’acte. "Vous savez, être méticuleux et savoir faire la différence entre surface brute et surface habitable, ça paye. Acheteurs et propriétaires ont un intérêt commun à éviter les mécomptes et à ce que la surface mise en vente soit correcte. Car on n'habite quand même pas dans les murs!" - A quoi faut-il veiller en particulier? Côté vendeurs: Ils doivent se rendre compte qu'Internet a changé la donne et que les acquéreurs sont aujourd'hui plus "professionnels" qu'auparavant. Les lieux doivent être propres et/ou impeccablement rangés, c'est essentiel si on veut que des photos de qualité donnent envie de les visiter. L'éclairage doit être soigné, des fleurs sur une table donnent une ambiance agréable. Si le bien est vide, on peut envisager un homestaging virtuel ou même "nettoyer" les photos si le lieu est encombré. Dans tous les cas, des plans avec un métré rigoureux sont indispensables pour permettre aux candidats acquéreurs d'imaginer leur installation dans l'espace. Côté acheteurs: Ils doivent préparer un listing de questions bien précises portant sur tous les aspects plus ou moins cachés de l'affaire qu'on leur présente. Ils doivent aussi veiller à ce que l'agent immobilier connaisse le dossier et les informe clairement, c'est la moindre des choses! S'il s'agit d'un appartement, il faut que l'agent ait vérifié les documents du syndic, les P.V. des 3 dernières assemblées générales, les charges des deux dernières années, l'état du fonds de roulement et du fonds de réserve, etc. Et, sachant que les banques vont probablement bientôt exiger des fonds propres à hauteur de 20 à 30%, on ne peut que leur conseiller de ne pas faire une offre d’achat avec une clause suspensive de crédit s’ils n’ont pas déjà un dossier bien ficelé. - Pourquoi avoir choisi "YPimmo, Your Private real estate agent" comme nom? - Parce qu'être Agent immobilier Privé, un peu comme un coach personnel, ça dit bien ce que ça veut dire: je m'engage et je vais au bout des choses, dans le détail. Vendre ne s'improvise pas, et négocier n'est pas donné à tout le monde... P.S.

Tags: