Miss Kang
2
Average: 2 (1 vote)
Avenue du Lac, 96 - 1332 - Genval

Miss Kang

Miss Kang et ses anneaux de lumière

 

Exotisme et raffinement asiatique à Genval.

 

Sous peu, le printemps nous mettra inévitablement des fourmis dans les jambes et certains d'entre nous prendront la route de Genval pour faire un tour du lac. Si magnifiquement inscrit dans le paysage qu'on en oublie qu'il est artificiel (un peu plus d'un siècle, quand même), c'est devenu le plus bel anneau de jogging et de promenade du Brabant Wallon. En semaine comme le week-end, ça tourne, ça tourne... et les restaurants au bord de l'eau sont autant de haltes bienvenues. Le plus récent d'entre eux, l'asiatique Miss Kang à côté de la Brasserie du Lac (intérieurement rénovée), partage la même vue superbe sur lac et forêt. Si vous avez connu l'endroit, une bâtisse allongée, adornée d'un phare miniature vraiment kitsch, vous ne le reconnaîtrez plus. Du phare, il ne reste que la base hexagonale, joliment insérée dans une terrasse de 100 m2 qui fait le plein dès que le soleil montre le nez. L'intérieur, au spectaculaire parquet de bambou, aligne des rangées de tables recouvertes de cuir. En journée, on choisit évidemment celles aux banquettes qui jouxtent le bord de l'eau, pour la vue et le spectacle du sentier par où passent promeneurs et joggeurs. En soirée, peu importe, car le lac est forcément aussi obscur que le Mékong et c'est l'éclairage qui prend la vedette: l'architecte d'intérieur Philippe Mailleux l'a conçu sous forme de grands cercles de LEDs qui se chevauchent au plafond. On ne sait s'il l'a fait exprès, mais leur lumière se reflète en anneaux dans les verres étincelants, sur les tables. Comme des anneaux olympiques entrecroisés qui changeraient subtilement de couleur et de forme selon le contenu du verre. Un petit plaisir supplémentaire qui s'ajoute à ceux de l'assiette, plutôt raffinée quoiqu'à prix maîtrisés. Miss Kang est élégante, mais pas mauvaise fille, ses plats thaïs, viets, japonais ou chinois sont tarifés entre 15 et 20 € en moyenne, le plus cher étant une entrecôte de bœuf sauce spicy à 24 €. Les entrées démarrent à 7 € et ne dépassent pas 15 €, par exemple pour une assiette Miss Kang d'excellentes entrées chaudes maison, joliment présentées avec 3 sauces. Notre choix pour commencer, avec un canard laqué pékinois aux crêpes et sauce hoisin (20 €) pour suivre et un tataki de thon rouge, tout juste saisi à l'unilatérale (20 €), parfait de saveur et de fraîcheur. Juste un petit coup de sonde, en fait, dans une véritable ribambelle de suggestions qui donne le tournis entre soupes, entrées froides et chaudes, plats et accompagnements divers, plus une carte étendue de vins et boissons. Une belle qualité (les patrons, Thierry Van Damme, Michel Grenier et Steven Wattiez, ont fait appel à des chefs asiatiques) qui, avec les prix légers et la possibilité de take-away, explique le succès immédiat de l'endroit. Ajoutez-y le tea-room et la terrasse au soleil, vous saurez pourquoi Miss Kang tourne aussi bien que les promeneurs autour du lac. S.P.

Parking
Réservation possible
Cartes de crédit acceptées
Accès handicapés