Resto spectacle Le Basilic
0
Aucun vote pour le moment
1, Parvis de la Basilique (porte 8) - 1038 - Koekelberg

Resto spectacle Le Basilic

Sacré carnaval, sous la Basilique!

 

Un show endiablé (!) juste sous le cinquième plus grand édifice religieux au monde, non, ce n’est pas un scénario à la Dan Brown. C’est le Brasil Show du Basilic, le samedi soir et c’est une expérience à vivre. Direction la Basilique du Sacré Cœur de Koekelberg, vous connaissez?

 

Seaux à glace, buffet tropical, lumières tamisées et scène sur laquelle, sous les projecteurs bleus, rouges et verts, s’agitent de sculpturales danseuses brésiliennes, plumes et paillettes tout droit sorties du carnaval de Rio… Les voies du Seigneur sont impénétrables, certes, mais le choc culturel secoue un peu, malgré tout. Le Basilic, le bien nommé restaurant niché sous l’immense vaisseau Art Déco (en même temps que Radio Spes, une radio catholique et d’autres salles communautaires) dissimule bien son jeu. La surprise est totale, même si ce n’est pas tout à fait une nouveauté. Le lieu abritait naguère les spectacles bruxellois du duo Eddy et Fonske, qui faisaient les beaux soirs du Pré Salé, rue de Flandre et, plus tard, de la terrasse du Noordzee, place Sainte Catherine. Ici, c’est saluut en de kost moules et caricoles et bom dia, caïpirinha et mokeke de camarao. Pour le plus grand plaisir de spectateurs bon public, qui débarquent par autocars entiers pour passer une soirée de dépaysement total garanti. Ils viennent d’un peu partout en Belgique, beaucoup même de France, du Nord en particulier où ce type de distraction ne court pas les corons. En Alsace, en revanche, le Royal Palace de Kirrwiller, un village de même pas 600 âmes, draine des amateurs de music hall de toute l’Europe. Mais bon, c’est loin pour un samedi soir. Le Brésil version Basilic, c'est plus près, il y a tout le parking qu'on veut autour de l'édifice et puis, le spectacle comme le buffet sont d'un bon rapport qualité-prix. Où ailleurs passer une soirée de 19 h 30 à minuit au spectacle, avec apéro et dîner brésilien pour 59 € par personne avec boissons à volonté (49 € pour les groupes à partir de 10)?

Le patron, Daniel Verhoeft, veille personnellement à tout, au four et au moulin comme on dit. Côté four, surveillant la cuisine du Basilic (dont le restaurant est ouvert en semaine) et les plats de l'excellent buffet à volonté proposé aux client du show. Cuisine européenne et brésilienne authentique (la femme du patron est de là-bas). Côté moulin (rouge), il accueille les spectateurs en salle, présente et anime tout le spectacle du début à la fin, en passant par les inévitables 'surprises' pour les anniversaires des clients. Etonnant personnage. Sa haute silhouette se balade aux quatre coins de la nuit et de l'horeca depuis un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, on le voit d'ailleurs sur quantité de photos aux côtés de vedettes du showbiz. Le show, ça conserve, Daniel garde sur scène l'abattage d'un G.O. de Club Med et une belle créativité dans la programmation, qui ne se limite pas au Brésil du samedi soir. Le Basilic, ce sont souvent des spectacles et concerts de sosies, qui marchent bien: Johnny Dom en Johnny Hallyday, Franz Goovaerts en Elvis Presley, Claude Arena en Mike Brant, Loznareff en Polnareff, Abba for Ever, Filip Jordens dans un hommage à Jacques Brel et, le 19 avril, Carlos Vaquera en... Carlos Vaquera. L'original, illusionniste et mentaliste. Tout n'est pas copie, au Basilic, la preuve. Du capoeiriste hypermusclé aux danseurs et danseuses à plumes, les Brésiliens et Brésiliennes du samedi sont authentiques. En tout cas, on s'y croirait. S.P.

Parking
Take Reservations
Wheelchair accessible